Connaissez-vous le Google Bombing ?

Le principe est simple. Google et ses confrères fonctionnent sur un principe plutôt efficace. Plutôt que se baser uniquement sur la sémantique des pages indexées et les mots clé renseignés par les webmasters, le moteur de recherche va également, pour établir la popularité d’une page, tenir compte du nombre de liens qui pointent vers cette page, ainsi que des mots clé associés dans les dits liens.

Ainsi, une page nommée Vive la pêche aux harengs sera d’autant mieux référencée par le moteur de recherche, que de nombreux sites feront figurer chez eux un lien pointant vers cette page avec des mots clés propres au sujet concerné.

Exemple : Vive la pêche aux Harengs.

Plus la page cible est référencée par des liens dont les mots clé se rapprochent du sujet concerné, meilleure sera le référencement de la page et donc, son positionnement.

Le revers de la médaille : le Google Bombing. Il consiste à influencer le référencement d’une page sur Google, en pointant une page cible à l’aide de liens dont les mots clé n’ont rien à voir avec le sujet.

Depuis quelques semaines, la campagne de flicage et de surveillance poussée par Nicolas Sarkozy, ainsi que l’e-mailing pour l’UMP, lui attire les foudres des Internautes.

Il semble que cela ne plaise pas à tout le monde… aussi notre Ministre de l’intérieur est dorénavant identifé depuis quelques semaines comme « celui qui voulait être calife à la place du calife ».

Certains ont lancé l’offensive.

Et jugez-en par vous-même, parmi les premiers résultats Google, à la recherche Iznogoud figure… la biographie de Nicolas Sarkozy 😀

Rien de méchant, mais il n’empêche… atteinte à l’image, notoriété, la campagne Internet de M’sieur Sarko prend, avec ce coup, un mauvais tournant.

Sur le net, personne ne maîtrise sa propre image…

(vu sur le blog de Loïc le Meur)

Laisser un commentaire