Test express de Wii Fit et de la balance board

Wii Fit. Second titre le plus attendu au mois d’avril sur Wii.

Alors quand on n’est pas blogueur influent, on se lève tôt et on passe, avant le travail au micromania de gare du Nord… pour constater qu’il était dévalisé ce matin, apparemment le jeu de Fitness et la la balance bluetooth étaient en vente depuis hier… curieux puisque la sortie était annoncée le 25 avril. Bref, je suis reparti bredouille au travail. Et c’est à la faveur d’un demi RTT après-midiesque pris sur un coup de tête pour profiter du soleil et préparer la crémaillère de demain, et d’un passage à la FNAC Châtelet (ahhh Paris!), que j’ai pu me la procurer… comme un citoyen normal 🙂

25042008.jpg

La boîte est plutôt imposante et c’est une des premières fois que j’achète un accessoire de jeu vidéo aussi encobrant. La boîte se porte comme un étuit de guitare, Nintendo a en effet pensé à un packaging pratique puisque dôté d’une lanière sur le dessus.

La Balance Board, la planche fournie avec le jeu, est un gros engin, de deux kilos environ. Elle semble solide, robuste, de bonne finition, elle est limitée à 150 kilos. Ca devrait aller. Elle est alimentée par quatre piles (de même type que la Wiimote).

wiifit-bb.jpg

Après une séance de synchronisation de quelques secondes avec la console, le jeu démarre et, comme bien souvent, est assez bavard : choix du personnage Mii, sa taille, la date de naissance, hop la balance vous pèse, en déduit votre Indice de Masse Corporelle, vous explique votre centre de gravité, la répartition de votre poids sur vos jambes (blablabla) et enfin vous classe selon quatre catégories : mince, normal, surpoids et obèse (les personnes de la dernière catégorie apprécieront). Mon poids semble exact (il faudra que je vérifie tout de même) et si au cours du jeu quelqu’un utilise la balance à votre place, le message Il semble que votre est légèrement différent… genre on ne l’enfume pas, la Wii Board 🙂

Plusieurs jeux sont proposés, sur le même mode que Wii Sports. Le jeu n’a pas du couter cher à développer, néanmoins à 89 euros la balance et le jeu, il ne fallait pas s’attendre à une superproduction. Néanmoins le fun est là : étirements, yoga, pompes, abdos, step, le tout suivi par un coach qui vous propose d’améliorer votre forme avec comme objectif : la perte de kilos en un temps défini.

Le jeu de jogging, à deux, est amusant. Wiimote en poche (la Balance Board ne sert à rien), il vous sautiller sur place pour avancer. Plus vous sautillez vite, plus vous avancez vite, logique ! Si vous avancez trop vite (genre vous secouez la wiimote avec votre main pour tricher, vous tombez, effet garanti 😀 Le jeu des penalties n’est pas mal non plus : on vous balance des ballons, des chaussures et des têtes de pandas dans vos buts : à vous de faire le tri entre le ballon et le reste qu’il ne faut surtout pas toucher.

wiifit-jogg.jpg

wiifit-goal.jpg

A première vue, Wii Fit tient du gadget, néanmoins c’est la première fois qu’un jeu de ce type est proposé. Plus évolué que l’Eye Toy ou que le tapis de dance de la PS2, réellement novateur, Wii Fit permettra de vous occupper différemment. Nintento réussit par ailleurs encore une fois à réunir autour d’un même jeu vidéo, les enfants, les parents et les grands-parents. De là à dire que cela remplacera un an d’abonnement au Club Med Gym, il y a un pas que je ne franchirai pas.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *