Google numérise la planète…

On connaissait Google pour son impérialisme affiché dans le domaine de l’indexation d’informations. Sa base de données gigantesque référençant plus de 8 milliards de pages à ce jour, est l’une des plus consultées.

Google continue sur sa lancée, en indexant cette fois-ci… le globe terrestre. Ni plus, ni moins! 🙂

Visite guidée…

Google Earth est comme Microsoft Terra Server, un vaste projet de numérisation photographique du globe terrestre, au moyen de clichés satellites et arériens plus ou moins précis. Le petit logiciel qui se télécharge ici s’installe en quelques minutes.

Une fois l’interface de consultation lancée, le globe terrestre s’affiche. Rien d’exceptionnel :

Vous pouvez alors, avec votre souris, opérer des rotations, des déplacements haut/bas/gauche/droite (nord/sud/ouest/est). Positionnons-nous, au hasard, sur la France :

Toutes les zones ne sont pas numérisées avec la même précision, mais la région Parisienne sera un bon terrain de jeu pour cette petite démonstration. La molette de la souris vous permet de (dé)zoomer avec une fluidité exemplaire. La navigation est déconcertante de facilité, l’ergonomie sans faille.

Plus vous vous rapprochez du sol, plus la résolution est fine, après un petit delta dû au temps de chargement des images et des informations locales :

Poursuivons notre voyage jusqu’à zoomer sur le centre de Paris… vous reconnaissez ?

N’oublions pas bien sûr de faire un tour par la Tour Eiffel et le Champ de Mars :

Passons aussi plus au sud, par le périphérique, porte de Sèvres (à gauche, l’héliport d’Issy-les-Moulineaux et au milieu de la photo le périphérique extérieur très encombré). On distinguera les bâtiments de l’Aquaboulevard au sud :

Passons enfin visiter le jardin du château de St-Germain-en-Laye et la Terrasse Lenôtre :

Je vois ma maison d’ici* :

Je vois également mon ancien domicile au Kremlin-Bicêtre :

Allez-y, à votre tour, cherchez votre maison! 🙂

One comment

Laisser un commentaire