H2G2 : Le guide du voyageur galactique

Le Guide du routard galactique (renommé en Guide Galactique pour d’obscures raisons de marque), la célèbre trilogie (en cinq volumes dixit son auteur Douglas Addams), a été adapté cet été sur grand écran sous le nom de H2G2 : le guide du voyageur galactique.

L’histoire en quelques mots : Arthur Dent découvre un beau matin que sa maison doit être rasée par une armée de bulldozers pour laisser place à une déviation, tout comme la terre doit subir le même sort quelques minutes plus tard. C’est alors qu’il se retrouve pris en autostop par un vaisseau spatial, grâce à son ami Ford Perfect, natif des confins de Bételgeuse.

S’en suit alors une aventure un peu loufoque aux quatre coins de l’univers. Ce film, à l’humour très British, ne plaira pas à tout le monde. Trop British, trop décousu par endroits, trop plein de non-sens à d’autres passages… H2G2 devrait néanmoins, dans son premier tiers, plaire à ceux qui ont apprécié la lecture du Guide Galactique et aux spectateurs pas trop regardants sur la qualité du scénario.

Le dernier tiers m’a, quant à lui, plutôt déplu : la fin des événements s’enchaîne trop rapidement : la scène du fabricant de planètes et des souris est incompréhensible, décousue du reste du film. On discerne mal le lien avec l’histoire originale et surtout, l’apport de la romance entre Arthur et Trillian passe plutôt mal… voir deux faces de bulots lobotomisés qui s’embrassent façon Hélène et les garçons n’a rien n’extraordinaire.

Il faut le souligner également, certaines scènes passent bien mieux à l’écrit qu’au cinéma. La prose de Douglas Addams, extrêmement descriptive et lexicale, rend difficile l’adaptation. En souffre, notamment, la scène du cachalot et du pot de pétunias.

Résultat donc en demi-teinte pour H2G2. Le film est plaisant, mais sans plus, pour qui dispose d’une carte UGC déjà amortie. Le film est cher, pour qui paye sa place au plein tarif. Mais assurément, c’est un film où l’on ne peut pas emballer 😉

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *